Course inspirante

Texte de Denis Roy

Préambule : c’est ingrat en batèche d’encapsuler une bébitte aussi riche et complexe en seulement quelques mots.

Le parcours dans la vie de chacune de nos petites et grandes personnes est comme autant de trajectoires uniques.

Certaines sont fulgurantes alors que d’autres semblent faire du sur place. On en rencontre des rectilignes, focussées sur l’objectif, imperturbables jusqu’à la rigidité et, à côté, des all over the place, des (ici, faut bien prononcer) super erratiques, des “en éternel recommencement”. Il en est également qui progressent en bousculant tout sur leur passage, en brisant ou en choquant tandis que de nombreuses font un détour au moindre obstacle, tentent de se faire discrètes, de ne pas déranger ou attirer l’attention. Finalement, on remarque surtout les flamboyantes et néglige (souvent à tort) les discrètes.

Mais entre l’apparence et l’essence, il y a souvent un monde.

Faut se rappeler que, par définition, la trajectoire est « la ligne décrite par le centre de gravité d’un corps ».

Je vous propose une image. Mettons qu’on lance une pieuvre au bout de nos bras avec un bel effet de spin. On s’entend que ça va y aller dans tous les sens de chair colorée et de grands bras tentaculaires. Pourtant, le dit octopodidae dans son ensemble va décrire un arc parfait pour atterrir là où on avait visé. Mais je vais y revenir…

D’autre part, qui dit « trajectoires uniques » dit multiples. Et quand on a un paquet de corps simultanément en mouvement dans l’espace donné de la vie, ça risque fort de se croiser, de s’entrechoquer, de se faire changer de cap. Appelons ça « la physique des esprits ».

Des esprits, ça s’attirent, ça se repoussent, se révulsent, se bouillonnent, se complètent, s’énergisent, s’apaisent, se révèlent. Bref, c’est un genre de physique qui a beaucoup à voir avec la chimie.

Perso, j’ai eu la chance, il y a moins du quart du nombre d’années qui vont nous réunir le 23 septembre 2107, de rencontrer la trajectoire et l’esprit de celui qui est devenu un de mes amis les plus chers. Louis-Félix Binette est un drôle d’amalgame : extraverti et intérieur, spontané et réfléchi, sûr de lui et en questionnement. Il est d’une curiosité et d’un éclectisme enviables, il sait faire preuve d’un degré d’empathie hors du commun et il met régulièrement sa capacité d’analyse au service d’enjeux sensibles. Sa verve et sa vivacité séduisent et ses goûts vestimentaires et capillaires… euh… contribuent à son expérience de marque (disons-le d’même).

Je le suis depuis assez longtemps pour savoir que ce gars-là ne fait pas grand-chose à la légère… même dans la légèreté, dont il est passé maître. Autant dans le plaisir que dans le devoir, c’est un être entier. En quête de sens. Même s’il sait s’étourdir avec style, semble parfois impulsif dans ses décisions et s’investit dans des trucs qui ont en apparence peu de rapport entre eux, l’essentiel des choix qu’il fait, grands ou petits, concourent à son big plan.

Car, je crois fermement que notre superbe poulpe mauve (vous voyez, j’y suis revenu) est à l’écoute de son centre de gravité (qui peut en dire autant?) et qu’il a une bonne idée d’où et comment il veut atterrir. L’affaire, c’est qu’il a la discipline de se questionner en chemin. Probablement pour ne pas le perdre. Et, pour ça en particulier, il a ma sincère admiration*.

C’est une chance qu’on soit un jour monté dans le même bus (suivi de plein de planes, trains and automobiles). Sérieux, avec tous les aléas vécus ces dernières années, je n’en serais pas où j’en suis n’eut été de lui. Comprenez que son influence sur mon propre parcours est grande et bénéfique. Le fait de partager avec lui de nombreux projets communs, mais surtout des valeurs fondamentales constitue une source de motivation et d’énergie inestimable. À son contact, je me sens une meilleure personne. C’est rare. C’est mon ami. Il s’appelle Louis-Félix.

*dans le sens d’émerveillement, pas de déférence ou de dévotion… y a quand même des limites.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s